Aller au contenu principal

Le tremblement de terre de janvier 2010 avait totalement rasé l'école maternelle et primaire La Garenne.

Le tremblement de terre de janvier 2010 avait totalement rasé l'école maternelle et primaire La Garenne en Haïti. Avant le tremblement de terre, les deux établissements et leurs 12 enseignants accueillaient au total 290 élèves, dont 70 ont perdu la vie au cours de la catastrophe.


Le projet consistait à reconstruire l'école primaire et maternelle. Puisque l'État n'était pas en mesure de fournir une aide financière et que les parents d'élèves ne parvenaient plus à payer les frais mensuels de scolarité, la décision a été prise de demander l'aide de BILD hilft e. V. Un cœur pour les enfants et de la fondation aide aux enfants Regine Sixt.

Un nouveau site a été trouvé pour la reconstruction des deux établissements, puisque l'ancien bâtiment avait été trop durement frappé pour pouvoir être reconstruit. En plus de la location du nouveau terrain, de la construction d'un ensemble scolaire et d'un mur de protection, les bâtiments ont été équipés de fournitures et de matériel scolaire.
En avril 2010, les travaux avaient déjà si bien avancé qu'il était temps de commencer à aménager l'intérieur des écoles. À ce moment-là, 100 enfants avaient pu visiter les lieux.

Un an plus tard, en avril 2011, l'école maternelle et l'école primaire La Garenne pouvaient à nouveau accueillir leurs élèves dans des conditions normales. L'établissement La Garenne accueille actuellement 210 élèves.