Aller au contenu principal

Le Sud de Chicago n'a pas grand chose à voir avec le cliché du rêve américain : la pauvreté et les conflits raciaux y sont omniprésents.

Deux religieuses ont fondé ici une maison pour femmes qui a contribué à sauver de la pauvreté un grand nombre de femmes et de mères, accompagnées de leurs enfants. La fondation aide aux enfants Regine Sixt a offert aux enfants qui y vivent une aire de jeux, afin de leur redonner un peu de joie de vivre.


Extraits de la lettre de remerciement envoyée par les sœurs à Madame Regine Sixt:
Chère Mme Sixt, ... Je tiens à vous remercier du fond du cœur pour le cadeau très généreux que vous avez fait à nos enfants. ...Ici, à St. Marin de Porres, nous aimons énormément nos enfants. Ils ont souvent éprouvé de la tristesse dans leur vie, mais depuis qu'ils sont ici leur vie s'est beaucoup améliorée. Je suis vraiment très heureuse que les "petits enfants" de Dieu puissent profiter de leur aire de jeux en toute sécurité ici. Une fois encore, je vous remercie pour votre don qui dépasse la générosité, et que Dieu vous bénisse ainsi que votre famille de la manière dont vous nous avez bénis et avec autant de grâce. Sincèrement, Sœur Therese O'Sullivan.