Aller au contenu principal

Aide au démarrage dans les Caraïbes pour les plus petits enfants

Même si la Barbade a l'air aussi paradisiaque que toutes les belles cartes postales de la Barbade, le soleil, les palmiers et la mer de Kaila, trois ans, ne sont rien de plus que la vie quotidienne. Sa vie n'est pas un jeu d'enfant. Jeanette, sa mère célibataire, doit voir comment elle s'en sort. Elle travaille comme femme de chambre dans un hôtel de plage. Quelle chance qu'elle ait pu obtenir l'une des places convoitées à la garderie Saint-Pierre pour sa fille.



« La génération d'aujourd'hui - le monde de demain. »


La mère de Kaila regarde cette phrase, écrite sur le mur en grosses lettres, tous les jours de la semaine à 7h45 quand elle arrive à la garderie avec sa fille. C'est l'espoir de Jeanette: qu'un jour le petit aura une vie meilleure. L'éducation est la clé du succès. Et faites confiance à vos propres capacités. Kaila obtient les deux

Ici, avec près de 100 autres enfants qui regardent avec leurs grands yeux vers un avenir incertain. Bien que la Barbade n'ait pas été officiellement inscrite sur la liste des pays en développement depuis 2011, l'aide extérieure est toujours nécessaire pour faire de bons progrès.

 

Aujourd'hui est un jour spécial: les enfants vont au zoo. Parce qu'ils ne devraient pas seulement apprendre des livres à quoi ressemblent les animaux. Les plus courageux ont même un serpent autour du cou. Kaila est plutôt timide. Elle pleure même et appelle sa maman. Velda Jordan, l'une des 14 enseignantes, prend la petite dans ses bras et la réconforte. Les drôles de singes du zoo font encore rire Kaila. Le concept pédagogique ici s'appelle: apprendre par la pratique. Les enfants doivent apprendre à connaître le monde sous toutes ses facettes et s'entendre avec lui. Ils sont donc allés au marché il y a une semaine avec de la monnaie, où ils vendaient des fruits et des légumes.

J'ai acheté des légumes et je les ai payés moi-même. Ils devraient apprendre à économiser de l'argent. Et ils devraient savoir quels aliments sont sains et bons pour eux. À midi, nous avons mangé du riz avec des légumes exotiques, suivi d'une salade de fruits. Jeanette paie 40 euros par semaine pour la maison de sa fille. Petit déjeuner et déjeuner inclus. Ce n'est pas une petite somme, mais le projet doit être autosuffisant. Jeanette a alors jusqu' à 17h30 pour venir chercher sa Kaila au plus tard. « Beaucoup d'enfants ne veulent pas rentrer chez eux le soir parce qu'ils adorent être avec nous », se moque Celeste Bowen, la réalisatrice.

Apprendre pour une bonne vie.

Il n' y a pas de meilleur départ pour l'avenir qu'ici, à la Barbade. Les places dans la crèche sont très demandées. Après 3 ans avec nous, nos petits ont manifestement un niveau de compétence sociale beaucoup plus élevé que tous les autres enfants lorsqu'ils arrivent à l'école. Tu sais comment bien travailler avec les autres et régler les conflits pacifiquement. Celeste Bowen était ici depuis le tout début lorsque la paroisse Saint-Pierre a fondé cette institution il y a 26 ans. Aujourd'hui, il donne aux 14 ""tantines"", comme on les appelle ici, les principes éducatifs. Ils prennent soin des tout-petits de façon touchante. Ils sont divisés en deux groupes d'âge. Les tout-petits qui peuvent à peine marcher, et les plus âgés à partir de 3 ans qui sont pleins de vitalité. Vous apprendrez les chiffres de 1 à 10 et l'alphabet de façon très ludique.


„Nous aimons nos enfants“


Cette phrase est aussi sur le mur. Aux tantes toujours joyeuses et maternelles, il s'applique pleinement et complètement. D'habitude les gens rient ici, pleins de rires. Le père Peter Haynes, qui a la responsabilité globale du projet, vient nous rendre visite. Son église est juste à côté, à moins de 50 mètres. Beaucoup d'enfants le connaissent par l'office du dimanche, au cours duquel il est chanté selon sa force physique. L'église anglicane est étonnamment joyeuse et le sermon est plein d'humour. Kaila vient ici tous les dimanches avec sa mère, habillée jusque dans les moindres détails.

 

« Séchez les Petites Larmes » rend possible

« Séchez les Petites Larmes » rend possible

C'est dans cette église que Regine Sixt, Consul général honoraire de la Barbade en Allemagne, a rencontré le Père Haynes avec sa paroisse. Chaque fois qu'elle visite l'église quand elle est sur l'île. Il est vite devenu évident que la garderie avait besoin d'un soutien urgent. En plus du matériel didactique et des jouets, il y avait des auvents et des voiles solaires au-dessus du terrain de jeux qui ne pouvaient pas être payés à même le budget actuel. Quatre pergolas massives de près de 10 mètres de long chacune sont maintenant construites. Ils offrent une protection contre le soleil et la pluie tropicale. Les petits n'ont pas pu jouer dans la chaleur torride. Seules les pergolas leur permettent d'être à l'extérieur. Si l'on ajoutait les balançoires, le bonheur des enfants serait parfait"", dit Celeste Bowen.

Et le Père Haynes d'ajouter: « Nous sommes infiniment reconnaissants à Regine Sixt - elle a un si grand cœur pour nos enfants! Avec votre aide, nous pourrions faire tant de choses portée! » Les tout-petits sont toujours très heureux quand la visite vient d'Allemagne au début de l'année. Parce qu'il y aura de nouveaux jouets. Il y a environ 300 ans, les ancêtres de Kaila ont été forcés de venir ici comme esclaves africains. La raison: Le dur labeur sur les plantations de canne à sucre ne voulait pas supporter les Blancs. Ce glorieux chapitre de la Barbade a duré deux siècles jusqu' à l'abolition de l'esclavage. « Même alors, il était clair que seule l'éducation pouvait améliorer la qualité de vie et libérer les gens des conditions misérables », explique le père Haynes. Et c'est encore le cas aujourd'hui. Que Kaila puisse étudier, c'est le grand espoir de sa mère. Elle a assez de talent, elle le prouve chaque jour. Et la Fondation de l'aide à l'enfance contribue à transformer ce rêve en réalité.

Une école maternelle.

En collaboration avec le révérend chanoine Peter Haynes et l'école paroissiale St. Peter's Parish School de Speightstown, la Fondation d'Aide à l'Enfance Regine Sixt soutient l'école de jour. Deux auvents ont été installés à l'avant de l'école et protègent les petits du soleil. La Fondation a également construit deux pergolas et une double pergola supplémentaire. Ils sont recouverts de bâches pour les protéger du soleil et de la pluie, afin que les enfants puissent passer leurs pauses dans une grande pièce complètement protégée, quel que soit le temps. Je tiens à remercier le Consul général honoraire de la Barbade en Allemagne, Mme Regine Sixt, pour sa généreuse contribution à l'agrandissement de notre école de jour pour les enfants de la communauté de Saint-Pierre. Je tiens à la remercier pour sa généreuse contribution. Votre soutien dans la création d'une résidence secondaire pour nos enfants est très apprécié par les membres de notre église.

Révérend chanoine Peter Haynes, Recteur de l'église St. Peter's Church, The Barbados Youth Business Trust

Agrandissement du Centre communautaire de Whim.

Le conseil d'administration de la Fondation d'Aide à l'Enfance Regine Sixt ""Séchez les Petites Larmes"" a récemment donné son feu vert à l'agrandissement du centre communautaire WHIM de Saint-Pierre à la Barbade. Grâce au séchage à la déchirure, il est maintenant possible de construire un nouveau terrain de jeu et d' y ajouter des meubles. Le financement a été collecté par Drying Little Tears Barbados à la Foire internationale de la Barbade l'an dernier.

Je tiens à remercier le Consul général honoraire de la Barbade en Allemagne, Mme Regine Sixt, pour sa généreuse contribution à l'agrandissement de notre école de jour pour les enfants de la communauté de Saint-Pierre. Je tiens à la remercier pour sa généreuse contribution. Votre soutien dans la création d'une résidence secondaire pour nos enfants est très apprécié par les membres de notre église "Le personnel du Centre communautaire WHIM fait un excellent travail! Ils permettent à de nombreux enfants de développer leur personnalité dans un environnement calme et paisible. Je me réjouis que le WHIM soutienne à nouveau un projet en faveur des enfants de la Barbade.

Regine Sixt, Président de « Séchez les Petites Larmes » et Consul général honoraire de la Barbade en Allemagne

« Mon cœur bat pour les enfants de la Barbade »

« Mon cœur bat pour les enfants de la Barbade »

J'admire les mères qui travaillent à la Barbade et qui travaillent si fort pour élever leurs enfants - en plus de leur propre lutte pour gagner leur vie dans des conditions aussi difficiles. La vie doit continuer - et ces petits sont l'avenir de ce pays! Plus ils reçoivent de soins et d'éducation aujourd'hui, plus leur bien-être aujourd'hui est élevé, plus le pays prospérera et s'épanouira à l'avenir!

Dieu a son propre jardin sur cette île magnifique, qui est le décor idéal pour le bonheur et la vivacité. Quand je vois les enfants rire, je ressens une satisfaction intérieure et de la joie. Mais la chance a besoin d'un environnement favorable. Je tiens donc à exprimer ma profonde gratitude au révérend chanoine Peter Haynes, recteur de l'église paroissiale Saint-Pierre, et à sa femme June, qui ont consacré leur vie au soutien et à l'éducation de ces pauvres enfants. Ils ont créé pour eux un véritable environnement d'amour! Je suis tellement reconnaissante et heureuse d'avoir pu soutenir leur engagement en rénovant une maison pour 100 enfants dans le besoin. J'espère que la jeune génération de la Barbade utilisera l'aide qu'elle reçoit aujourd'hui pour mener son pays vers un avenir brillant et prometteur! Que Dieu bénisse l'œuvre de l'Église et donne son soutien à la prochaine génération de la Barbade!

Regine Sixt, Président de "Séchez les Petites Larmes" et Consul général honoraire de la Barbade en Allemagne



Remerciements:

« Regine Sixt est un bienfaiteur engagé dans l'amélioration de la situation des personnes défavorisées dans le monde. Elle essaie également de transmettre à ses partenaires d'affaires sa passion pour faire une différence en utilisant des programmes significatifs de responsabilité sociale d'entreprise. »

Sénatrice L'honorable Maxine McClean, Ministre des affaires étrangères et du commerce extérieur, Barbade

La Fondation d'Aide à l'Enfance Regine Sixt fait preuve d'un art prudent de donner qui demeure un élément important de la charité mondiale. Il embrasse les cœurs et les esprits de ses destinataires, inspirant les autres à aider et à s'associer.

Sir Trevor Carmichael, Q.C.